àvoixhaute

La porte

Attendant et souffrant, nous voici devant la porte. S'il le faut nous romprons cette porte avec nos coups. Nous pressons et poussons, mais la barrière est trop forte.

Il faut languir, attendre et regarder vainement. Nous regardons la porte ; elle est close, inébranlable. Nous y fixons nos yeux ; nous pleurons sous le tourment ; Nous la voyons toujours ; le poids du temps nous accable.

La porte est devant nous ; que nous sert-il de vouloir ? Il vaut mieux s'en aller abandonnant l'espérance. Nous n'entrerons jamais. Nous sommes las de la voir... La porte en s'ouvrant laissa passer tant de silence.

Que ni les vergers ne sont parus ni nulle fleur ; Seul l'espace immense où sont le vide et la lumière. Fut soudain présent de part en part, combla le cœur, Et lava les yeux presque aveugles sous la poussière.

Simone Weil

#poésie #àvoixhaute

Cécile Coulon, Alors ce soir

Alors ce soir mon amour je t'écris le plus long des poèmes pour que jamais tu ne nous oublies comme j'ai oublié dernièrement ma sauvagerie.

Les fleurs vont pousser mille fois après ma vie. Dans les fossés, dans les champs, aux rives des barrages, les fleurs vont pousser mille fois.

En savoir plus...

Extrait du très beau et profond recueil de Marie-Laure Choplin sur la présence et la méditation chrétienne, Un cœur sans rempart.

#àvoixhaute #enchemin #poésie

Charles Baudelaire

#poésie #àvoixhaute