La route chante

enchemin

Quel est le cœur de votre alliance avec l'animal ? Sentez-vous ces présences entre lui et vous ? Son existence propre en vous même ?

Photographie : Isabelle Vaillant Peinture : Daria Petrilli

#enchemin

Anne Dufourmantelle, Une question d'enfant (cité par Jean-Philippe Domecq, L'amie, la mort, le fils)

#enchemin #àvoixhaute

Ce qu'on met de soi dans l'autre est infiniment plus vaste que ce qu'on croit lui confier. Quelquefois c'est sa propre vie, d'autres fois c'est son âme, sa vocation, sa sauvagerie, sa misère, une dette ancestrale, c'est toujours exorbitant, une valeur passée en douce, clandestine, que l'on s'échange dès le premier regard.

Anne Dufourmantelle, En cas d'amour

#citation #enchemin

Des notes à partir d'enregistrements d'Issâ Padovani qui éclairent ce que je vis ou ce que je sens :

Amour, compassion, empathie et sympathie

Sympathie : ressentir ce que l'autre ressent. Automatique. Passif. Non voulu. Plus ou moins grande capacité selon les personnes. Risque d'entraver discernement et lucidité.

En savoir plus...

Aujourd’hui, chrysalide. Demain, papillon. C’est ce qu’il faudrait se dire chaque jour. Nous ne cessons jamais de naître à nous même.

Nicolas Dieterlé, La pierre et l’oiseau

#citation #enchemin

Extrait d'une interview d'Anne Dufourmantelle par Marie Richeux, sur la passion. L'émission entière peut être écoutée ici.

#enchemin #àvoixhaute

Coquelicot

Vois-tu cette immensité rouge à l'éveil d'un printemps ?

Ces graines infimes au creux des hivers,

En savoir plus...

Trois extraits de ce tout petit texte immense et fragile de Christian Bobin, Le Christ aux coquelicots.

En savoir plus...

Les cris des martinets au vol si libre, le rouge vibrant des coquelicots dans le vent me traversent le cœur, tracent en mon âme l'intense des couleurs joie et larmes.

#poésie #enchemin

Aimer et être aimé·e pour qui l'on est vraiment

C'est une chose quand quelqu'un·e te dit : “je t' aime”. C'est une autre chose quand quelqu'un·e est témoin des parties de toi que tu penses être “impossible à aimer”, alors que pourtant il ou elle t'aime toujours.

Quand tu fais tomber le front, la façade, le masque, et que l'on t'aime encore plus.

En savoir plus...