Un vide qui appelle le plein

Cette manière d'éloigner tout ce qui bruisse et froisse,

de m’ouvrir, me laisser vide en tenant par une sorte de force l’espace intérieur vaste.

Il arrive alors qu'un l’appel se crée de lui-même : en moi tout s'emplit d'un espace flottant, d'une certaine grâce. La lumière éclaire un amour qui rayonne sur le monde avec tant de présence.

Ce point d’ouverture, où tout bascule de moi-même dans ce double mouvement,

ce point où mon cœur, devient entier et libre,

comme j'aimerais m'y tenir.

#poésie #écriture