Locomotive de mon cœur

Locomotive de mon cœur s’emballe et me fait peur

Sur ces rails de papier nul chemin tracé nulle destination.

Elle part comme un cheval emballé.

Vite vouloir reprendre le contrôle stopper la folle machine la faire s’arrêter en gare de la raison.

Ô petit conducteur malin si petit au volant de cette grosse machine ne sais-tu pas que l’amour n’a d’égale puissance en ce monde de raison ?

C’est elle qui se dirige décidera de ses haltes, ses chemins.

Enivré effrayé tu pries reprendre le contrôle. Les moyens tu les as apprendre encore et encore à dompter la machine.

Sarita janvier 21

#pensée