Sarita A

Mes couleurs du moment: transparence, infinité des roses des soleils couchants, luminosités stellaires. Février 2021Mes couleurs du moment: transparence, infinité des roses des soleils couchants, luminosités stellaires. Février 2021

Institution

Institution Je te vénère Je vénère tes valeurs parce qu’elles sont tiennes et surtout pas miennes ! Garde-les précieusement. Merci oh Institution je te vénère de me montrer combien tes précieuses valeurs ne sont pas les miennes.

Sarita 08/20

#poésie

Tu es triste mon ami

Tu es triste mon ami Viens, je le suis aussi Viens dans mes bras A notre source la joie

Tu es triste mon ami Viens, je ne le suis pas Viens dans mes bras Des mots pour toi sont là

Je suis triste mon ami Viens, prends-moi Prends-moi dans tes bras Ton cœur est là

Nous sommes tristes mon ami Un souffle dans mes bras Un souffle dans tes bras

Tu es triste mon ami Viens sous mon parapluie A l’abri des gouttes de pluie Attends, tristesse partira

Tu es triste mon ami Je ne suis pas là Et je suis bien là Te chuchoter tout bas

Tu es triste mon ami Vie ta peine, accueille Chagrin mélancolie Beauté ce que tu vis

Tu es triste mon ami Larmes sources de vie Semences dormances préparent leurs danses

Je pense à toi mon ami Je pense à nous mon ami

Sarita 22/01/21

#poésie

J’ai besoin d’un bain de rêve

J’ai besoin d’un bain de rêve Robinet d’amour ouvert

J’ai besoin d’un bain de rêve J’y plonge nue comme un vers

J’ai besoin d’un bain d’amour Eaux vastes et profondes

J’ai besoin d’un bain d’amour Ondulations fécondes

De baignoire blanche je plonge Aux eaux du lac douces

De baignoire blanche je plonge Altérité tu me pousses

Plus loin belles profondeurs Lumière en apesanteur

Plus loin belles profondeurs Couleurs dans mon cœur

Vaste monde eaux translucides Voyage des merveilles

Vaste monde eaux translucides Échappe comme un sommeil

Flottée coulée bercée aimée Transe pays de l’amour

Flottée coulée bercée aimée Pour mes nuits et mes jours

Sarita 22/01/21

#poésie

Je me sens tellement libre. Des barrières ? Oui, celle du respect de l’autre, dans le souhait de ne pas l’entrouvrir. La laisser sceller son jardin secret, le pansement sur ses plaies, son espace de liberté. Pourvu qu’en ouvrant les flots de mon cœur, les flots de mes pensées, je pense à bien veiller à ne franchir ses digues et les limites de son monde secret, de son espace de respiration. Sarita 20/01/21

#poésie

Trois mots sous ta plume force de l’oiseau, son regard, ses voyages, sa beauté. Caressent mon cœur, l'emportent en envol.

Sarita 20/01/21

#poésie

Mon rêve se tisse de rêves.

Mon rêve se tisse de rêves. Songes de toi et moi me glissent en émois.

Tu es là tu dors au côté de mon corps.

Ton esprit divague te porte sur les vagues.

Qui rêve de qui ? De qui rêve le rêve ?

Sur mon nuage débarque sur la plage de toi ton image un mirage…

Est-il bien sage d’inviter ce mage ? À ces heures en mon cœur ?

Mes pensées emportées qu’il est bon de rêver.

Sarita 19/01/21

#poésie

Mon ami que je connais si peu

Mon ami que je connais si peu, qui me connais si peu. Rencontre de nos mots, de toiles et d’étoiles. Passera-t-on un jour du tissage des lettres du net à la confrontation présence charnelle ?

Araignée connectés fils de soie transfrontalière Fils de joies interstellaires, mots tissés mélangés.

De mon univers inconnu à tes yeux à ta chair je t’envoie du soleil le rose éphémère. Pensées des neiges lumière scintille jusqu’à l’heure stellaire.

Défilé des couleurs, du tutu de voile solaire au strass céleste accompagne mon cœur.

Sarita 19/01/21

#poésie

Toi ma plume qui m’appelle

Toi ma plume qui m’appelle Il me faut te quitter. Lâcher pour un temps nos rencontres sublimes Pour des tâches qui m’attendent Elles trépignent et m’accusent. Je reviendrai promis ma douce ma tempétueuse Pour nos suaves rencontres pour nos folles cavalcades. Va ma plume aux tréfonds de mon âme En dormance je suis sûre tu trouveras ton chemin Pour t’accueillir de nouveau en joie et en bonheur.

Sarita 17/01/21

#poésie

Tes lèvres sur mes lèvres

Tes lèvres sur mes lèvres Nos corps qui s’entrelacent. Je sens ton cœur qui bat Je plonge dans ton odeur M’enivre de l’instant.

Nos peaux à peaux se lovent Offrant à nos mains de sublimes balades Pour des frissons d’extase offerts à nos corps. Tu portes à mes seins des baisers de velours Qui me portent déjà aux tréfonds de l’amour.

Le temps n’existe plus pour nos paumes et nos doigts Cheminent ensemble en danses subtiles sur nos pistes charnelles.

Dans ce tout grand voyage je rencontre ton sexe Me fonds de l’effleurer le sentir si près. Ma main y fait son chemin délicat avec lui. Des vagues de désir saisissent mon bas ventre Que j’expulse en soupirs de cette source ondine.

Tes doigts délicats poursuivent leurs voyages Sur mon corps en séisme, se prépare à l’offrande. Tu approches ma fleur en dessine chaque pétale Elle vibre t’attend d’une envie infernale.

Tu me portes au ciel au monde des oublis Oubli du temps qui passe ouverture totale.

Tes mains sur mon corps les miennes sur le tien Ton sexe me pénètre douce et puissante sensation Nous saisit nous emporte.

Cette danse est si bonne est si belle Passion extase nous offrent la musique Nos regards éclairent de leur feu notre balai magique.

Nos baisers nos caresses entrent dans ce bal Qu’on voudrait infini saisir chaque note chaque son Dans leurs moindres détails. Savourer s’enivrer encore et encore.

Les furies nous emportent en fièvres hors de contrôle. Tout lâcher emportés Les mots ne peuvent plus rien.

Le retour au dicible est d’infinie douceur. Accueillir nos corps qui nous ont transportés en douces étreintes en caresses tactiles.

Partir tout doucement pour le monde des songes. Gratitude à la vie. M’endormir dans tes bras Nos cœurs entrelacés ton odeur m’accompagne.

Sarita 17/01/21

#poésie #érotique