Bilan: Zéro déchet. Est-ce vraiment la solution ?

Et oui, il y a déjà un bout de temps, je m’étais donné comme objectif de réduire drastiquement mes déchets, voire même d’arriver à ne pas en produire.

Bilan : peux mieux faire !!!!!

Alors, qu’est-ce qui a changé… ou pas !?

Une des premières choses que j’avais fait était simplement de regarder ce que je voulais comme type d’alimentation car dans ma tête c’était ça le principal élément de production de déchets… les emballages alimentaires. Et en effet, il y en a globalement par-tout,autour de n'importe quoi, c’est dingue. Certes ce n’était pas une pleine découverte mais la prise de conscience de son ampleur durant ce type de démarche a été encore pire que ce à quoi je m’attendais et j'ai l'impression de ne plus voir QUE ça.

Qu’est-ce que ça donne en pratique ? Je parviens à acheter du fromage directement auprès du producteur avec mes propres tissus cirés, les légumes se trouvent assez aisément en vrac même en grande surface, les rares fois maintenant où je prends de la viande, la bouchère accepte d’utiliser mes emballages. Bon ok, ce sont des choses courantes, et pour le reste?

La suite : sucre, sel, protéines de soja, soja, céréales de petit-déj, muësli, etc , ça se trouve il faut bien l'avouer.

Mais vous allez vous dire que “c’est bon, tout peut se faire comme ça alors, tranquillement et facilement…” mouais, mais non, en tout cas pas pour moi.

Explications : tout d’abord, pour le moindre de mes achats en vrac, il me faut parcourir au minimum 20 bornes, ça, c’est pour les premiers légumes en vrac de la supérette. Si je veux aller dans une boutique avec un minimum de choses comme l’avoine, le muësli etc, et bien c’est 70 bornes. Et si je parle des protéines de soja texturées et bien là c’est 110 bornes

Ensuite je remarque que la gourmandise et moi sommes vraiment copains, chips et tuiles apéritives apparaissent encore très souvent dans mes achats, ainsi que le chocolat et ces choses là c’est emballé. On trouve du chocolat en vrac mais c'est noir ou lait, point ><.

Bon ok, pour de l’alimentaire, malgré tout j’arrive à me dépatouiller pas trop mal avec un craquage de temps en temps mais il n’y a pas que la nourriture !

RARES sont les choses non-emballées, de la ficelle de chanvre au marteau, vous avez 9 fois sur 10 une merdouille autour et pour n’importe quoi. D'autant plus quand c'est financièrement accessible, à croire que moins c'est cher, plus c'est emballé.

Et une autre chose observée m’a fait halluciner, c’est le nombre d’emballages que l’on reçoit quand quelqu’un vient. On a vite fait de recevoir un cadeau, un truc à manger, à boire, des sacs remplis de fringues…

Alors je fais cette pseudo conclusion-ci actuellement : le zéro déchets absolu, ce n’est pas une réussite pour moi sauf, à manger très souvent les mêmes choses, à trouver des condiments non-emballés eux aussi, à faire des bornes en polluant alors que je veux moins de plastique autour des chose (paie ton illogisme) … mais c’est assez négatif quand je me relis alors que toute proportion gardée je produis moins de saletés qu’avant et que des tas de choses se sont présentées à moi au fur et à mesure, ben oui, j'ai même trouvé du sirop boisson en vrac, c'est cool non !?

En fait il y a une chose qui s’impose de plus en plus à moi, c’est qu’il me faut moins consommer tout simplement, mouais, je pense que ça va être le sujet d’un post plus tard tiens.

Allez je vous laisse, prenez soin de vous

si vous voulez réagir, vous pouvez (aussi) le faire sur Mastodon https://mastodon.social/@Shinra et Diaspora* https://diasp.eu/people/282bca00f2fc0131c5e8543d7ed6cc36