TeDomum Write

Reader

Read the latest posts from TeDomum Write.

from Sarita A

De cœur à corps

De cœur, accord Lissage charnel Te connecte à ton corps Te émotions partent au ciel

De cœur, accord Voyage tactile De mes mains sur ta sphère Ascendance céleste

De cœur, accord Incarnation là Vers la chair en appel Douceur en cocon de soi

Sarita mai 22

#poésie

 
En savoir plus...

from Sarita A

Lune pleine

Lune pleine de moi Lune pleine de toi Rondeur de nos ébats Sous sa pâle lumière Je danse dans tes bras Tu caresses ma chair Je dessine de mon doigt Ta silhouette si claire Vibrante de nos émois En cette danse claire

Sarita 15/05/22

#poésie

 
En savoir plus...

from Mnémogrammes

À claire-voie les murs criblés ouverts aux vents jouent des polyphonies clandestines

cliquetis des lames de métal sur les poutres passagères

aux larmes du ciel nous cherchons quelque abri

fortune fortuite

nos contorsions fugitives pour éviter les pièges trous trappes crevasses s'avèrent vaines

nous esquissons quelques traces primitives à même la poussière sur le plancher

relicat de nos consciences antérieures

les tourelles nous offre un repos éphémère

froissement de tôle au loin en guise d'avertissement

vertige du temps vertige du lieu vertige de la mémoire

nous mimons dissimulés les embrasures

nos songes finiront bien par s'évader

 
En savoir plus...

from lebout2canap

Je ne me suis jamais créé un compte sur Youtube. Je n'en ai jamais ressenti le besoin, parce que les commentaires Youtube m'ont toujours fait l'effet d'un champ de bataille, et qu'il est possible d'être au courant qu'une nouvelle vidéo est sortie sur une chaîne en s'abonnant à son flux RSS.

Puis, quand je me suis créé un compte Twitter, je me suis mis à suivre les comptes des youtubeuses et youtubeurs concernés. Mais maintenant que je privilégie le RSS à Twitter, je fais machine arrière.

Sauf qu'entre temps de petites choses ont évolué, et il m'a donc fallu me mettre à la page.

La cas général reste que l'adresse du flux RSS d'une chaîne Youtube est de la forme https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?channel_id=<l'ID de la chaîne>. L'ID d'une chaîne est une suite de caractères sans espace, par exemple UCqA8H22FwgBVcF3GJpp0MQw.

Par exemple, pour suivre la chaîne https://www.youtube.com/channel/UCqA8H22FwgBVcF3GJpp0MQw, il fallait s'abonner au flux RSS https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?channel_id=UCqA8H22FwgBVcF3GJpp0MQw.

Sauf qu'aujourd'hui, si vous cherchez la chaîne que je viens de prendre en exemple, vous allez tomber sur l'adresse https://www.youtube.com/c/MonsieurPhi. Disparu le UCqA8H22FwgBVcF3GJpp0MQw. Alors, comment faire ?

Après quelques recherches, j'ai découvert qu'il existe des services qui permettent de connaître l'ID d'une chaîne Youtube, par exemple : https://commentpicker.com/youtube-channel-id.php.

Et ça marche aussi pour des adresses de la forme https://www.youtube.com/user/<ID de l'utilisateur>, qu'on trouve encore chez des vidéastes qui étaient présents sur Youtube dès ses débuts. Par exemple, pour la chaîne https://www.youtube.com/user/Axolotblog, son ID de channel est UC2_OG1L8DLTzQ7UrZVOk7OA, et donc le flux RSS est https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?channel_id=UC2_OG1L8DLTzQ7UrZVOk7OA.

Malheureusement, ça ne semble pas marcher pour toutes les adresses de cette forme ancienne. Par exemple https://www.youtube.com/user/LinksTheSun. Heureusement, mon cerveau m'a ressorti une ancienne façon de faire qui marche encore. Ainsi, le flux RSS de cette chaîne est accessible à l'adresse https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?user=LinksTheSun (et pas user_id comme on aurait pu s'y attendre).

Et voilà. En guise de conclusion, il est évident que les choses sont beaucoup plus simples quand les vidéastes hébergent leur chaîne (uniquement ou en parallèle) sur PeerTube, où l'adresse du flux RSS s'obtient facilement à partir de l'interface du site, je pense par exemple à Hygiène Mentale ou Blast.

 
En savoir plus...

from lebout2canap

En attendant un petit billet vidéoludique (parce que pourquoi pas), petit point sur l'état de mon désengagement de Twitter, mais qui pourrait intéresser même ceux qui n'ont ni l'intention de quitter Twitter, ni de se créer un compte Mastodon.

On en était à peine à comprendre que l'achat effectif allait prendre du temps qu'on me mettait le doute : et si Elon Musk n'allait tout simplement ne pas racheter Twitter en fin de compte¹ ? Est-ce que cela ne changerait pas tout ? Est-ce que je ne serais pas en train de m'embêter pour rien à me tourner vers Mastodon ? Clairement non.

Ce n'est pas comme si nous ne savions pas déjà que donner un tel pouvoir sur nos vies à un médium comme Twitter est une très mauvaise idée, mais il est devenu plus que jamais difficile de se voiler la face depuis qu'on sait que Twitter peut devenir la propriété d'une seule personne, qui plus est un homme comme Elon Musk.

C'est pourquoi, même si le rachat n'a finalement pas lieu, je ne m'imagine pas faire moins que réduire au maximum mon usage de Twitter.

À cette fin, le plus évident à entreprendre me semble de supprimer un maximum de mes follows, et de ne conserver au plus que ceux pour lesquels je n'ai pas (encore ?) d’alternatives.

Et j'ai tout une catégorie de follows qui me semblent assez faciles à supprimer, ce sont tous les comptes adossés à un site ou un blog. Le plus souvent, ces sites et blogs mettent à disposition un flux RSS (exception notable qui m'agace énormément : l'AFP).

Pour rappel, il est possible de s'abonner à autant de flux RSS que l'on veut à partir d'un logiciel adapté qu'on appelle un agrégateur, et d'être ainsi tenu au courant des nouveautés sans avoir à aller sur chacun d'eux. Dit comme ça, cela ressemble beaucoup à ce qu'on peut obtenir avec Twitter, sauf qu'ici le flux RSS est proposé directement par le site ou le blog, rien ne passe par Twitter ou tout autre service centralisé² qui saurait tout de qui est followé par qui. De plus, au lieu d'une TL qui s'écoule au fil des nouveautés, on peut ranger les flux en répertoires et sous-répertoires, et pouvoir n'en parcourir certains qu'à intervalle régulier, par exemple une seule fois par semaine, sans rien rater pour autant.

En réalité, je pense que nous aurions tous tout intérêt à privilégier les flux RSS plutôt que les comptes twitter, à commencer par tous les sites d'actualités et autres blogs thématiques (un exemple comme un autre : le gaming Linux). En ne passant pas par Twitter, nous nous mettrions de plus à l'abri de la tentation d'aller y lire les commentaires, une activité qui s'avère le plus souvent stérile et/ou déprimante, je pense que nous serons nombreux à en convenir.

J'utilise déjà un agrégateur de flux, ou plus exactement je me suis mis à en réutiliser un depuis un an ou deux. Mais je n'avais pas cherché à le réutiliser à son plein potentiel. D'autant qu'en conservant le compte Twitter associé, il s'est avéré que j'avais tendance à délaisser des répertoires entiers dans mon agrégateur, puisque je voyais aussi passer les nouveautés sur ma TL Twitter. Si je supprime le compte Twitter associé, je me tournerais automatiquement vers mon agrégateur, qui plus est cela m'évitera de rater pas mal de choses, ce qui est le cas actuellement !

Je vais donc déjà commencer par ce grand nettoyage de mes follows, et peut-être qu'au passage je vais changer d'agrégateur (il est très facile de passer de l'un à l'autre grâce au format d'import/export opml). En parallèle, je vais continuer à creuser mon petit trou sur Mastodon et le Fediverse.

¹ Breakingviews: Elon Musk probably won’t buy Twitter, Reuters

² Il existe des agrégateurs en ligne, mais il s'agit de services incommensurablement plus petits que Twitter, qui lui peut tracer les graphes sociaux de plusieurs centaines de millions d'utilisateurs… De plus, si on veut absolument un service en ligne sans compromis en terme de vie privée, il est possible de s'auto-héberger si on en a les capacités et les moyens.

 
En savoir plus...

from Angèle Lewis

[Beat, basse, rythme & poésie]

Assise sur un fauteuil gris Ou vert – l'éclairage est traître – Je sirote la bière Encore fraîche La seule Qui sera bue par moi ce soir

Je feuillette je lis Un recueil de Prévert trouvé par hasard À portée de main de regard Au milieu de la nuit

Dans un bar Qui crache des beat et des basses Moi Je lis de la poésie

Mes comparses sont parties Elles dansent Elles ont fui vers la piste de trans Pour sentir le son dans leurs os Elles se déhanchent À contretemps de mon rythme de poétesse Assise Sirotante Lisante Écrivante

Voilà Je touche à l'endroit de la solitude qui me plaît Où je suis à ma place Où je vis le temps Comme je l'entends

Il est minuit passé Et c'est juste le bon moment pour Boire du Prévert Lire de la bière Laisser la musique me traverser Le cul posé sur le papier Que je griffonne Gratter la liberté Comme une mi-temps prolongée Ou un ticket de loto Que je suis toujours sûre de gagner

 
En savoir plus...

from lebout2canap

L'idée de relancer un blog est un vieux serpent de mer qui revient de temps à autre à la surface de ma conscience depuis que je me suis créé un compte sur Twitter en août 2018. Parce qu'on ne va pas se mentir, les threads Twitter restent un pis-aller malheureux pour faire le pont entre le microblogging et le macroblogging, entre le court paragraphe de 280 caractères maximum et le texte de longueur libre.

Pour ce blog j'ai choisi le logiciel open source WriteFreely. Comme tout blog qui se respecte, vous pouvez l'ajouter à votre agrégateur de flux RSS via https://write.tedomum.net/lebout2canap/feed/. Mais grâce à la magie du Fediverse (et du protocole ActivityPub), vous pouvez également vous y abonner à partir de votre compte Mastodon via @lebout2canap@write.tedomum.net.

D'ailleurs, je me suis abonné à mon propre blog à partir de mon compte Mastodon, ce qui m'a permis de repartagé ce billet à mes followers d'un seul clic de souris. Mais je ne prévois pas de le faire systématiquement, donc si vous ne voulez rater aucun billet de ce blog, je vous invite à vous y abonner via RSS ou sur le Fediverse.

Sur Twitter, vous ne pouvez faire ni l'un ni l'autre. La seule solution pour atteindre ses utilisateurs est donc de posséder un compte Twitter, et d'y tweeter à chaque fois pour faire savoir qu'on vient de publier un nouveau billet. Et si les autres font de même, alors les flux RSS deviennent inutiles puisqu'on peut aussi les suivre à partir de Twitter. Pire, comme c'est fatiguant d'être sur plusieurs réseaux, on aura collectivement tendance à toujours plus se limiter aux plus importants, rendant de plus en plus difficile d'échapper aux rares survivants qui auront un pouvoir de plus en plus grand sur nos vies.

Sur le Fediverse, la logique est différente. Je n'ai pas besoin d'être sur le même serveur (aussi appelée instance) qu'un autre utilisateur Mastodon pour qu'il puisse s'abonner à mon blog, en fait je n'ai même pas besoin d'avoir un compte Mastodon. Quant à l'utilisateur, il peut tout aussi bien s'abonner avec d'autres logiciels et serveurs compatibles ActivityPub, comme Plemora ou WriteFreely.

Et si cet utilisateur n'est pas sur le Fediverse, il peut toujours se tourner vers le flux RSS. Mais contrairement à Twitter, je n'ai cette fois qu'à m'assurer que mon logiciel de blogging met automatiquement à disposition un flux RSS et une connexion ActivityPub, je n'ai pas à aller partout où un lecteur potentiel pourrait se trouver. La barre pour lui s'abonner est placée au minimum : n'importe quel agrégateur RSS ou porte d'entrée du Fediverse suffit.

Évidemment, ces avantages ne pèsent pas lourd quand on compare les nombres d'utilisateurs de Mastodon et de Twitter : 4,4 millions (sur de nombreux serveurs) contre 436 millions (sur un seul et unique service). Mais c'est justement ce nombre gigantesque d'usagers en un seul endroit qui est devenu encore plus inquiétant à l'heure où Twitter va devenir la propriété exclusive d'un seul homme, qui plus est Elon Musk. Et à l'inverse, si je me concentre sur Mastodon et le Fediverse, alors le Blog (oui, j'ose la majuscule) n'est plus relégué au statut de citoyen de seconde zone d'Internet qu'il était devenu, ce qui est bien plus motivant pour s'y remettre.

J'aurais peut-être dû prendre le temps de vous informer de ce dont je pense parler sur ce blog, mais ce premier billet est déjà bien assez long, car oui le format blog a aussi ses inconvénients 😉. À bientôt donc.

 
En savoir plus...

from Norz

Tu mérites un amour décoiffant, qui te pousse à te lever rapidement le matin, et qui éloigne tous ces démons qui ne te laissent pas dormir.

Tu mérites un amour qui te fasse te sentir en sécurité, capable de décrocher la lune lors qu’il marche à tes côtés, qui pense que tes bras sont parfaits pour sa peau.

Tu mérites un amour qui veuille danser avec toi, qui trouve le paradis chaque fois qu’il regarde dans tes yeux, qui ne s’ennuie jamais de lire tes expressions.

Tu mérites un amour qui t’écoute quand tu chantes, qui te soutiens lorsque tu es ridicule, qui respecte ta liberté, qui t’accompagne dans ton vol, qui n’a pas peur de tomber.

Tu mérites un amour qui balayerait les mensonges et t’apporterait le rêve, le café et la poésie.

Frida Kahlo

#amour #poésie #poème #FridaKahlo

 
En savoir plus...

from Argeveller

Les personnes dites « sans papiers » sont plus réellement des personnes qui n'ont pas les bons papiers pour accéder à des droits humains et bien plus encore. Leur refuser ses « papiers » comme valident c'est aussi nier tout un pan d'actes scellés dans des papier, toute une reconnaissance de leur vécu, de leur parcours, de leurs métiers, diplômes, narratifs, présents dans des écrits. Leur refuser aussi et conjointement de « nouveaux papiers » c'est les empêcher d'exister. Tout ceci est également leur enlever tout droit légitime au concept de documentation, tout ce qui existait l'instant précédent le franchissement d'une frontière. Elles sont Undocumented. Elles sont administrées très particulièrement à cette occasion. C'est pourtant en franchissant cette limite géo-administrative que ces personnes demandent aide et hospitalité, droit de vivre décemment alors que dans les faits c'est un autre basculement qui est opéré. Avec cette négation de leur histoire et de leur « papier », ces personnes sont enfermées dans une condition sous-humaine et invisibilisée. N'ayant plus de place de vie reconnue par un bon papier il ne reste que la survie. Le capitalisme étant le système dominant, ces personnes sont irrémédiablement forcées d'accepter de travailler sans bénéfice, ni protection, pour une demi-bouchée de pain. Cette misère instituée est la tapis de confort et de profit sur lequel roule les métropoles modernes et les couches sociales plus avantagées.

« Elles survivent dans l'extrême précarité, sans droit, dans la clandestinité et victimes de l'exploitation. Malgré leur rôle important pour de gros secteur de l'économie (Construction, nettoyage, soin aux personnes…) l'État les criminalisent. Et avec la crise Covid, la situation est devenu intenable […] Si on ne force pas le sujet sur la table, la question de la régularisation et du vivre ensemble sera remplacée par un discours hypocrite prônant ; l’hospitalité, l’accueil, bref une charité dont on ne veut pas car elle ne reconnaît pas notre place effective dans cette société... Pour cela nous, le Collectif Zone Neutre, appelons toutes les organisations, militantes, citoyennes Européennes à réagir le 31 mars en soutenant notre action, d’occupation de l’espace public »

Les mots du collectifs Zone Neutre en Belgique, D. KBC journal des sans papiers.

« Personne ne doit été mis de côté

En creusant un peu plus profondément, nous voyons que le capitalisme fait face à une contradiction familière : exploiter les travailleurs, mais s’assurer qu’il y aura des travailleurs à exploiter demain. Gérer le virus, gérer la production. Comme l’inflation, la courbe des décès doit être régulée, maintenue à un niveau correct. Partout, ce paradoxe est évident : “restez chez vous” mais “allez au travail” ! Technocrates et managers débattent de la règle des 2 mètres comme les Factory Acts du 19e siècle débattaient du rapport entre les profits, la santé et les mètres cubes par ouvrier. » Personne ne doit être oublié ni mis de côté – Anarchie, confinement et crypto-eugénisme (audio) ; Personne ne doit être oublié ni mis de côté – Anarchie, confinement et crypto-eugénisme (texte)

 
En savoir plus...

from La route chante

De la souffrance

De la souffrance vient la sensibilité dont naît l’intelligence. Tout le monde parle de savoir-vivre, mais personne du savoir-souffrir.

Ce qui importe ce n’est pas le poids qui t’accable, c’est comment tu te courbes pour ne pas casser. Ce n’est pas le bruit qui t’abasourdit, c’est comment tu écoutes les murmures du monde. Ce n’est pas la force du vent qui t’emporte, c’est comment tu hisses tes voiles. Ce n’est pas la hauteur des vagues qui te frappent, c’est comment tu t’y laves. Ce n’est pas l’absence de lumière qui t’entoure, c’est comment tu chantes dans le noir. Ce n’est pas ce que tu perds, c’est comment tu ouvres ton cœur pour la suite. Ce n’est pas la quantité de larmes que tu verses, c’est comment tu souris en pleurant. Ce qui importe, ce n’est pas l’intensité du feu que tu traverses, c’est comment tu danses dans les flammes.

Stéphan Schillinge

#citation #enchemin

 
En savoir plus...

from La route chante

Il n’y a véritablement de présence que par l’attention active et soutenue que nous portons à la réalité qui nous entoure. Chaque moment de conscience, chaque fragment d’existence recèle une sorte d’absolu. (...)

Cette attention aux choses, aux être pour eux-mêmes, n’est pas seulement le commencement de la prière, elle en est le sceau : l’homme et la femme qui prient libèrent un sentiment grandissant de la vie. L’ordinaire s’embrase à son contact.

Le cœur ne peut aimer que parfaitement éveillé. (...)

Chaque moment d’attention, de pleine conscience, se manifeste comme un retour à la source, autrement dit comme un nouveau départ, un nouvel essor. La poésie n’est pas autre chose que cet état de perpétuel éveil.

Philippe Mac Leod

#citation #enchemin

 
En savoir plus...

from La route chante

Quel est notre alliance avec l'animal ? Sentons-nous sa présence ? peut-être même son existence propre en nous même ?

Photographie : Isabelle Vaillant Peinture : Daria Petrilli

#enchemin

 
En savoir plus...

from Shinra

Que faisons-nous ?

Fin 2019, arrivée de la « covid 19 ». Début 2020, vivant en France, on entend tout et son contraire, masque, pas masque, danger, bof oui mais non, si si beaucoup, « quoi qu’il en coûte » est prononcé, répit pour la nature, privation de liberté de mouvement via confinements , un couvre-feu, des auto-attestations (alors la, chapeau, ils ont fait fort) .

Moins régulier au taf car syndrome anxio-dépressif qui s’accentue, puis temps partiel thérapeutique, et ensuite… la galère de boulot après rupture conventionnelle. Risque de perdre le toit au dessus la tête. Du taf? J’en retrouve dans le domaine où je me suis formé pendant plus de 10 ans, le médico-social… jusqu’au mois de septembre 2021, le 15 où , à cause des conditions de la politique sanitaire choisie et assumée par l’État Français, je me retrouve empêché d’être embauché par les employeurs pour lesquels je travaillais jusque là.

Les individus sont blâmés, non pas l’État, ni sa gestion calamiteuse des choses. Déjà , là, j’entends des « mais c’est à cause des gens comme vous si les choses ne reviennent pas « à la normale » » Il est plus facile d’individualiser l’attaque. Les vagues successives ? ce sont les non-vaccinés. Ce sont eux les mauvais, et quasi tous des antivaxs ces salauds. Ils ne pensent qu’à eux, ils ne jouent pas « le jeu » , ils n’en font qu’à leur tête. Ils nous empêchent de consommer en rond.

De quoi ont-ils peur ces gens réticents aux vaccins ? Bah, ils ne risquent rien quand même. Allez, fais toi piquer, tu pourras bosser, gagner ta croûte. Tu faisais partie des gens « de première ligne » , c’est cool, ton taf est utile mais on ne va pas t’aider pour autant. À la limite, certaines auront des sacs poubelles pour se protéger. Les actionnaires eux peuvent se gaver à s’en faire éclater.

Mais juré, la vaccination ne sera pas obligatoire, parole de président… sauf pour …les soignantes, les accompagnatrices en structures médicales, sociales et médico-sociales… mais par les flics et les militaires.

Pas de piquouze, pas de pass… pas de resto, de cinéma, de … mais vous pensiez quoi ? Que j’y allais déjà toutes les semaines, avec une famille de 5 ? Idem pour le resto ? Bienvenue dans le monde que connaissent les pauvres et moins fortunés depuis des décennies. Par contre là où je suis vraiment privé, c’est la médiathèque, ça, c’est dur : interdit d’aller flâner dans les rayons entre les bouquins et autres médias, obligé de commander à l’avance et de retirer le paquet « à part » comme… bah… pas comme les autres quoi.

L'État fRançais vient de me faire perdre 10 années de formation continue. Les employeurs ne peuvent pas m'embaucher à cause de mon statut vaccinal !!!

Donc je perds 10 années de formation continue, je suis interdit de la culture la plus accessible, je ne peux même pas officiellement aller fêter mon anniversaire de 20 ans de mariage dans un lieu où prendre un repas sympa, je perds la possibilité de me faire embaucher pour faire ce en quoi je suis bon, on souhaite ma mort parce que je n’accepte pas ce seul acte technique, je vais devoir aller voir l’ophtalmo en 2022 et je ne sais même pas si on va accepter que je rentre à l’hôpital, et aujourd’hui je vois qu’on émet l’idée de punir à minima d’amende. Les 90 % versus les 10 autres ? C’est ça notre monde ? Sérieux ?

Alors là… C’est fait… je recraque… suis en pleurs

La fatigue est là, ça fait 2 ans que d’autres et moi on en prend plein la tronche.

Et vous semblez être un bon paquet à ne pas être en désaccord avec ce que vit la minorité. Et des minorités, pourtant, il y en a plein, partout, de tous genres et styles.

Qui ne s'oppose, consent !

Au moment où c’est vous qui serez concernés, attaqués et blâmés, peut-être que ce jour là , on luttera ensemble, et mieux que maintenant. Mais, braves gens, d’ici à ce que vous soyez concernés…certain·es auront abandonné tout espoir.

Ha oui et choisissez bien votre prochain maître, au cas où il serait un meilleur maître que les précédents. C’est que c’est important un maître.

Peuh

Quand je me serai calmé, venez me faire coucou, on partagera un bon feu, une boisson et on discutera.

En attendant, je sens les larmes monter, il était temps, les précédentes avaient séché.

#politique #sanitaire #travailsalarié

 
En savoir plus...

from Nasra's games

On va parler de screen tearing !

Qu'est-ce que le screen tearing ?

C'est un déchirement d'image qui se produit lorsque la carte graphique (GPU) ou le processeur (CPU) envoie des images qui sont non synchronisées avec le taux de rafraîchissement de votre écran. Ça donne ce genre de trucs : screentearing

Quelques solutions pour éviter ce genre de choses

Le VSYNC permet de synchroniser les deux mais le fait de manière un peu trop agressive. Si votre jeu n'atteint pas les images par seconde de votre écran (souvent 60Hz), le tearing sera aussi présent. À noter que c'est souvent lors de phases chargées en effets spéciaux que les images par secondes vont diminuer. Bien sûr, si vous avez une super configuration CPU/GPU cela va vous aider grandement à garder les 60 images par secondes nécessaires.

GSync, FreeSync et autre déclinaisons premium...

Ça, ce sont les solutions des fabricants de cartes graphiques, liées à des spécifications des écrans et/ou à un support par les pilotes Linux (pas forcément évident).

Une super solution pour les AMD (pilotes libres)

(traduction du site de davejansen )

Tout d'abord, vérifions l'état actuel de la configuration.

Pour vérifier l'état actuel de cette option sur tous vos écrans actuellement connectés, exécutez la commande suivante :

xrandr --verbose | grep "TearFree" (en anglais)

Dans mon cas, il a répondu avec TearFree : auto quatre fois (car j'ai quatre écrans connectés). Pour être honnête, je ne suis pas tout à fait sûr de ce qu'il peut utiliser pour décider de s'activer ou de se désactiver lorsqu'il est réglé sur auto, car j'avais un déchirement d'écran très perceptible sur tous mes écrans, mais peut-être que cette valeur par défaut fonctionne mieux avec certaines autres combinaisons matérielles, même si la mienne n'est pas inhabituelle ou autre. Quoi qu'il en soit, je veux qu'elle soit activée, alors procédons.

Note : La correction suivante est pour X11 spécifiquement, pas pour Wayland. Avec Wayland, vous n'aurez probablement aucun problème de déchirure d'écran, bien que son utilisation puisse être, aujourd'hui encore, désavantageuse en ce qui concerne les jeux. Si vous voulez, vous pouvez essayer d'utiliser Wayland au lieu de la correction suivante pour voir si cela fonctionne bien pour vous. Vous pouvez sélectionner celle que vous souhaitez utiliser sur l'écran de connexion d'Ubuntu ou de PopOS (ou de toute (en bas à droite).

Réparons le déchirement de l'écran

Ouvrez une fenêtre de terminal et cd dans /etc/X11. Vous devrez soit sudoer chacune des commandes suivantes, soit démarrer une session sudo en utilisant sudo -s car les fichiers et dossiers avec lesquels nous allons travailler appartiennent à root (administrateur).

Nous devrons créer un nouveau sous-dossier ici s'il n'existe pas déjà, appelé xorg.conf.d, donc faites-le maintenant s'il n'y a pas encore de tel dossier. Faites-le donc maintenant s'il n'existe pas encore. Ensuite, accédez à ce dossier et, en utilisant votre éditeur de texte préféré, créez un nouveau fichier appelé 20-amdgpu.conf avec le contenu suivant :

Section "Device" (périphérique) Identificateur "AMD Graphics Pilote "amdgpu Option "TearFree" "true" (vrai) EndSection

Si vous avez déjà un fichier de configuration pour amdgpu, l'élément important ici est le réglage de TearFree, vous pouvez donc l'ajouter à votre fichier existant.

Cela devrait être tout ce qu'il y a à faire. Redémarrez (ou relancez X, je suppose) et vous devriez maintenant être en mesure de profiter d'une expérience sans larmes. Pourquoi ce n'est pas (encore) la valeur par défaut, je ne sais pas, mais nous y sommes.

Maintenant, en utilisant la commande mentionnée précédemment pour vérifier le statut, nous pouvons voir qu'ils sont entièrement activés :

 
En savoir plus...

from Nasra's games

Parfois, on a du mal à bien connaître les entrailles d'un PC. Soit c'est le PC d'un ami, soit on ne sait pas à quelle vitesse tourne la RAM qu'on a installé... bref, il nous manque des infos ! Voici quelques commandes utiles !

config TopAchat

Son OS

Voici une commande pour connaître la version de son OS et de son noyau système : lsb_release -a

Ce qui donne chez moi un truc de ce style : No LSB modules are available. Distributor ID: Pop Description: Pop!_OS 21.04 Release: 21.04 Codename: hirsute

Ensuite pour mon noyau utilisé : uname -a Avec pour résultat : Linux pop-os 5.13.0-7620-generic #20~1634827117~21.04~874b071-Ubuntu SMP Fri Oct 29 15:06:55 UTC x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux

Plus d'infos ? Voici inxi !

Si vous n'avez pas encore installé inxi, sous les debian : sudo apt install inxi Ensuite, voici la commande : inxi -Fc0

Qui donne chez moi :

System: Host: pop-os Kernel: 5.13.0-7620-generic x86_64 bits: 64 Desktop: GNOME 3.38.4 Distro: Pop!_OS 21.04 Machine: Type: Desktop Mobo: ASUSTeK model: TUF B450-PLUS GAMING v: Rev X.0x serial: <superuser required> UEFI: American Megatrends v: 2202 date: 07/14/2020 CPU: Info: 6-Core model: AMD Ryzen 5 2600 bits: 64 type: MT MCP L2 cache: 3 MiB Speed: 3173 MHz max: 3400 MHz Core speeds (MHz): 1: 3173 2: 3198 3: 2192 4: 2832 5: 3024 6: 3884 7: 2509 8: 3174 9: 2320 10: 2480 11: 2557 12: 3790 Graphics: Device-1: Advanced Micro Devices [AMD/ATI] Navi 14 [Radeon RX 5500/5500M / Pro 5500M] driver: amdgpu v: kernel Display: x11 server: X.Org 1.20.11 driver: loaded: amdgpu,ati unloaded: fbdev,modesetting,radeon,vesa resolution: 1: 1920x1080~60Hz 2: 1680x1050~60Hz OpenGL: renderer: Radeon RX 5500 XT (NAVI14 DRM 3.41.0 5.13.0-7620-generic LLVM 12.0.0) v: 4.6 Mesa 21.2.2 Audio: Device-1: Advanced Micro Devices [AMD/ATI] Navi 10 HDMI Audio driver: snd_hda_intel Device-2: Advanced Micro Devices [AMD] Family 17h HD Audio driver: snd_hda_intel Device-3: Yamaha AG06/AG03 type: USB driver: snd-usb-audio Device-4: Sunplus Innovation Full HD webcam type: USB driver: snd-usb-audio,uvcvideo Sound Server: ALSA v: k5.13.0-7620-generic Network: Device-1: Realtek RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet driver: r8169 IF: enp3s0 state: up speed: 1000 Mbps duplex: full mac: 24:4b:fe:4b:12:7e Device-2: Intel Wireless 8260 driver: iwlwifi IF: wlp4s0 state: down mac: f4:8c:50:45:58:08 Bluetooth: Device-1: Intel Bluetooth wireless interface type: USB driver: btusb Report: ID: hci0 state: down address: F4:8C:50:45:58:0C Drives: Local Storage: total: 5.91 TiB used: 2.83 TiB (47.9%) ID-1: /dev/sda vendor: Western Digital model: WD4002FYYZ-01B7CB1 size: 3.64 TiB ID-2: /dev/sdb vendor: Seagate model: ST2000DL003-9VT166 size: 1.82 TiB ID-3: /dev/sdc vendor: Samsung model: SSD 850 EVO 500GB size: 465.76 GiB Partition: ID-1: / size: 449.09 GiB used: 353.9 GiB (78.8%) fs: ext4 dev: /dev/sdc3 ID-2: /boot/efi size: 497 MiB used: 354.9 MiB (71.4%) fs: vfat dev: /dev/sdc1 Swap: ID-1: swap-1 type: partition size: 4 GiB used: 2.46 GiB (61.6%) dev: /dev/dm-0 Sensors: System Temperatures: cpu: 49.0 C mobo: 30.0 C gpu: amdgpu temp: 32.0 C Fan Speeds (RPM): cpu: 1250 fan-2: 826 fan-3: 0 fan-4: 2295 fan-6: 0 gpu: amdgpu fan: 1312 Info: Processes: 460 Uptime: 13d 2h 53m Memory: 15.56 GiB used: 7.75 GiB (49.8%) Shell: Bash inxi: 3.3.01

CPU, Ram... ?

La commande lshw est une commande à connaître, elle est très utile !

Pour le CPU

sudo lshw -C cpu Là c'est nécessaire d'accéder à des parties plus importantes de votre PC, d'où l'autorisation sudo nécessaire.

*-cpu description: CPU produit: AMD Ryzen 5 2600 Six-Core Processor fabricant: Advanced Micro Devices [AMD] identifiant matériel: 2c information bus: cpu@0 version: AMD Ryzen 5 2600 Six-Core Processor numéro de série: Unknown emplacement: AM4 taille: 2931MHz capacité: 3900MHz bits: 64 bits horloge: 100MHz fonctionnalités: lm fpu fpu_exception wp vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush mmx fxsr sse sse2 ht syscall nx mmxext fxsr_opt pdpe1gb rdtscp x86-64 constant_tsc rep_good nopl nonstop_tsc cpuid extd_apicid aperfmperf pni pclmulqdq monitor ssse3 fma cx16 sse4_1 sse4_2 movbe popcnt aes xsave avx f16c rdrand lahf_lm cmp_legacy svm extapic cr8_legacy abm sse4a misalignsse 3dnowprefetch osvw skinit wdt tce topoext perfctr_core perfctr_nb bpext perfctr_llc mwaitx cpb hw_pstate ssbd ibpb vmmcall fsgsbase bmi1 avx2 smep bmi2 rdseed adx smap clflushopt sha_ni xsaveopt xsavec xgetbv1 xsaves clzero irperf xsaveerptr arat npt lbrv svm_lock nrip_save tsc_scale vmcb_clean flushbyasid decodeassists pausefilter pfthreshold avic v_vmsave_vmload vgif overflow_recov succor smca sme sev sev_es cpufreq configuration : cores=6 enabledcores=6 threads=12

Pour la RAM

sudo lshw -C memory Ce qui donne : *-firmware description: BIOS fabricant: American Megatrends Inc. identifiant matériel: 0 version: 2202 date: 07/14/2020 taille: 64KiB capacité: 16MiB fonctionnalités: pci apm upgrade shadowing cdboot bootselect socketedrom edd int13floppy1200 int13floppy720 int13floppy2880 int5printscreen int9keyboard int14serial int17printer acpi usb biosbootspecification uefi *-memory description: Mémoire Système identifiant matériel: 27 emplacement: Carte mère taille: 16GiB *-bank:0 description: Project-Id-Version: @(#) $Id$Report-Msgid-Bugs-To: PO-Revision-Date: 2021-02-24 05:27+0000Last-Translator: Lyonel Vincent <Unknown>Language-Team: MIME-Version: 1.0Content-Type: text/plain; charset=UTF-8Content-Transfer-Encoding: 8bitX-Launchpad-Export-Date: 2021-04-15 22:13+0000X-Generator: Launchpad (build 929bdb49da44562d032228b8f93c5c598dae8678)Project-Id-Version: @(#) $Id$Report-Msgid-Bugs-To: PO-Revision-Date: 2021-02-24 05:27+0000Last-Translator: Lyonel Vincent <Unknown>Language-Team: MIME-Version: 1.0Content-Type: text/plain; charset=UTF-8Content-Transfer-Encoding: 8bitX-Launchpad-Export-Date: 2021-04-15 22:13+0000X-Generator: Launchpad (build 929bdb49da44562d032228b8f93c5c598dae8678) [vide] produit: Unknown fabricant: Unknown identifiant matériel: 0 numéro de série: Unknown emplacement: DIMM_A1 *-bank:1 description: DIMM DDR4 Synchrone Unbuffered (Unregistered) 3200 MHz (0,3 ns) produit: CMK16GX4M2Z3200C16 fabricant: Corsair identifiant matériel: 1 numéro de série: 00000000 emplacement: DIMM_A2 taille: 8GiB bits: 64 bits horloge: 3200MHz (0.3ns) *-bank:2 description: Project-Id-Version: @(#) $Id$Report-Msgid-Bugs-To: PO-Revision-Date: 2021-02-24 05:27+0000Last-Translator: Lyonel Vincent <Unknown>Language-Team: MIME-Version: 1.0Content-Type: text/plain; charset=UTF-8Content-Transfer-Encoding: 8bitX-Launchpad-Export-Date: 2021-04-15 22:13+0000X-Generator: Launchpad (build 929bdb49da44562d032228b8f93c5c598dae8678)Project-Id-Version: @(#) $Id$Report-Msgid-Bugs-To: PO-Revision-Date: 2021-02-24 05:27+0000Last-Translator: Lyonel Vincent <Unknown>Language-Team: MIME-Version: 1.0Content-Type: text/plain; charset=UTF-8Content-Transfer-Encoding: 8bitX-Launchpad-Export-Date: 2021-04-15 22:13+0000X-Generator: Launchpad (build 929bdb49da44562d032228b8f93c5c598dae8678) [vide] produit: Unknown fabricant: Unknown identifiant matériel: 2 numéro de série: Unknown emplacement: DIMM_B1 *-bank:3 description: DIMM DDR4 Synchrone Unbuffered (Unregistered) 3200 MHz (0,3 ns) produit: CMK16GX4M2Z3200C16 fabricant: Corsair identifiant matériel: 3 numéro de série: 00000000 emplacement: DIMM_B2 taille: 8GiB bits: 64 bits horloge: 3200MHz (0.3ns) *-cache:0 description: L1 cache identifiant matériel: 29 emplacement: L1 - Cache taille: 576KiB capacité: 576KiB horloge: 1GHz (1.0ns) fonctionnalités: pipeline-burst internal write-back unified configuration : level=1 *-cache:1 description: L2 cache identifiant matériel: 2a emplacement: L2 - Cache taille: 3MiB capacité: 3MiB horloge: 1GHz (1.0ns) fonctionnalités: pipeline-burst internal write-back unified configuration : level=2 *-cache:2 description: L3 cache identifiant matériel: 2b emplacement: L3 - Cache taille: 16MiB capacité: 16MiB horloge: 1GHz (1.0ns) fonctionnalités: pipeline-burst internal write-back unified configuration : level=3

Interfaces réseau

Toujours avec lshw !

sudo lshw -C network C'est parti pour le réseau !

*-network description: Ethernet interface produit: RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet Controller fabricant: Realtek Semiconductor Co., Ltd. identifiant matériel: 0 information bus: pci@0000:03:00.0 nom logique: enp3s0 version: 15 numéro de série: 24:4b:fe:4b:12:7e taille: 1Gbit/s capacité: 1Gbit/s bits: 64 bits horloge: 33MHz fonctionnalités: pm msi pciexpress msix bus_master cap_list ethernet physical tp mii 10bt 10bt-fd 100bt 100bt-fd 1000bt-fd autonegotiation configuration : autonegotiation=on broadcast=yes driver=r8169 driverversion=5.13.0-7620-generic duplex=full firmware=rtl8168h-2_0.0.2 02/26/15 ip=192.168.1.82 latency=0 link=yes multicast=yes port=twisted pair speed=1Gbit/s ressources : irq:29 portE/S:f000(taille=256) mémoire:fcb04000-fcb04fff mémoire:fcb00000-fcb03fff *-network DÉSACTIVÉ description: Interface réseau sans fil produit: Wireless 8260 fabricant: Intel Corporation identifiant matériel: 0 information bus: pci@0000:04:00.0 nom logique: wlp4s0 version: 3a numéro de série: f4:8c:50:45:58:08 bits: 64 bits horloge: 33MHz fonctionnalités: pm msi pciexpress bus_master cap_list ethernet physical wireless configuration : broadcast=yes driver=iwlwifi driverversion=5.13.0-7620-generic firmware=36.ca7b901d.0 8000C-36.ucode latency=0 link=no multicast=yes wireless=IEEE 802.11 ressources : irq:68 mémoire:fca00000-fca01fff

Voilà ! N'oubliez pas ces quelques commandes utiles !

Voici un récapitulatif

OS, système : lsb_release -a et uname -a Configuration globale : inxi -Fc0 CPU, RAM : sudo lshw -C cpu et sudo lshw -C memory Réseaux : sudo lshw -C network

 
En savoir plus...